Retrouvez-nous sur le nouveau site internet cameleondeslangues.be pour rester à jour! guillaumelp.wordpress.com ne sera plus actualisé!

 

Suite à la leçon sur la conjuguaison du présent, il nous reste un dernier point à voir: la transformation de « z » en « s » et de « v » en « f ».

Qu’est-ce qu’ont ces sons en commun? « z » et « v » sont des consonnes dites « voisées », cela veut dire que, en les prononçant, vous pouvez sentir que votre gorge vibre. Essayez, cela marche à tous les coups! 😉

Dans les verbes « lezen » et « geven », on retrouve ces consonnes voisées. Ca nous fait une belle jambe! Ok mais, en quoi est-ce important, vous demanderez-vous? Eh bien, on a une consonne voisée parce qu’on a un « e » qui suit après. Seulement, quand on va conjuguer ces verbe, on va obtenir « lez » et « gev ». Après avoir doublé la voyelle (voir mon post sur le doublement de la voyelle), on obtient « leez » et « geev ». Prononcez-les rapidement. Vous trouvez cela facile, de les prononcer comme cela? Essayez maintenant en replaçant « z » et « v » par « s » et « f ». Normalement, si vous le faites bien, vous remarquerez que c’est plus naturel et plus facile à prononcer. Je dis bien, NORMALEMENT. La raison de ce changement de lettre est donc phonétique: on change la lettre parce que cela rend la prononciation du mot plus facile, surtout quand on parle vite. C’est aussi simple que ça 😉

On obtient donc: geven-> ik geef, je geeft, hij geeft, we geven, jullie geven, ze geven
lezen-> il lees,  je leest, hij leest, we lezen, jullie lezen, ze lezen.

Ce procédé n’est pas employé qu’avec les verbes, il s’utilise aussi avec les noms que l’on met au pluriel (lorsque le pluriel est formé en rajoutant -en). Voici d’autres exemples:

poes (chat) <-> poezen
prijs <->prijzen
reis <->reizen (nom ET verbe)
grens <->grenzen
muis <->muizen
doos <->dozen
blijf->blijven
druif <->druiven
golf <->golven
wolf <->wolven
proef <->proeven

 

 

 

 

 

 

Publicités